L’Arche de Noé

REVENIR AUX SPECTACLES

Spectacle :
Dans ce spectacle pour solistes, chœur d’enfants, danseurs et orchestre, l’opéra de Britten joue avec les images du court métrage, partition cinématographique qui à son tour donne la réplique

Opéra :
Dieu se manifeste à Noé : il lui annonce qu’un déluge terrible va s’abattre sur la terre, noyant toutes les créatures vivantes. De ce monde condamné, seul Noé, sa femme, ses fils et les femmes de ses fils seront sauvés. Dieu demande à Noé de construire une arche, d’y mettre sa famille et un couple de chaque espèce animale, rampante ou volante. Noé et ses enfants se mettent au travail, mais la femme de Noé refuse d’embarquer et de quitter ses amies. Le déluge augmente noyant tout sur son passage ; les fils de Noé empoignent leur mère et la hissent à bord. Quarante jours passent sur l’eau démontée. Lorsque la tempête se calme, Noé envoie un corbeau en reconnaissance. Il ne revient pas. Noé demande alors à une colombe de trouver une terre sèche et celle-ci rapporte un rameau d’olivier…

Court-Métrage :
Une île de pêcheurs, un hameau en ruines, un homme et une femme seuls habitants de l’île. Une tempête s’annonce, le couple s’enferme dans la maison, cherchant à se protéger de l’eau qui monte. Un sanglot perce le bruit de la pluie ; l’homme ouvre la porte à un enfant inconnu, trempé. La tempête augmente ; dans la petite maison inondée, l’homme et la femme s’occupent de l’enfant. La nuit passe, rageuse…

Année de production : 2004

Direction musicale : William Hedley
Solistes, choeur et orchestre du Groupe Vocal Méditerranéen – Irvem
Mise en scène : Bertille de Swarte
Chorégraphie : Brigitte Chaplin

Court-métrage :
Conception, réalisation : Bertille de Swarte
Cadrage et post-production : Guillaume Fizet

Comments are closed.